Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Nouvelles dispositions sur le coronavirus (COVID-19)

Compte tenu de l’aggravation de la situation épidémiologique en Europe, le Ministère italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) recommande à tous les compatriotes d’éviter de se rendre à l’étranger, sauf pour des raisons strictement nécessaires.
Il convient également de noter que compte tenu du nombre élevé des contaminations dans de nombreux pays européens, de futures restrictions de voyage et déplacements ne peuvent être exclues à l’avenir, ce qui risquerait de compliquer d’éventuels retours en Italie.
Des problèmes de rapatriement similaires pourraient survenir, avec une incidence beaucoup plus grave, en cas de voyages vers des destinations hors UE. Il est à rappeler qu’un questionnaire interactif est disponible à l’adresse: https://infocovid.viaggiaresicuri.it/  pour vérifier la législation italienne en vigueur concernant les déplacements à destination/en provenance de l’étranger.

SUSPENSION DES LIAISONS AVEC L’ITALIE

Depuis l’interruption des liaisons directes avec l’Italie, dans le cadre des mesures décidées par le Maroc pour contrer la propagation de la contagion du Covid-19, l’Ambassade d’Italie à Rabat et le Consulat Général d’Italie à Casablanca ont assisté plus de 10000 concitoyens et citoyens résidants en Italie en possession de permis de séjour, qui se sont adressés aux bureaux des deux Sièges, rentrés dans notre pays depuis le 10 mars dernier. Malgré la persistance de la suspension générale des liaisons internationales à partir du Maroc, l’Ambassade et le Consulat Général, en collaboration avec la Cellule de Crise du MAECI, ont obtenu les autorisations de la part des Autorités marocaines pour l’organisation, à ce jour, de vingt-six opérations de rapatriement, au profit de tous les concitoyens et citoyens étrangers résidant en Italie qui en avaient fait demande, à travers dix-huit compagnies aériennes et huit maritimes qui ont permis le retour en Italie d’environ 7200 personnes.

Sont donc autorisés seulement en présence de motivations précises telles: travail, motifs de santé ou d’études, urgence absolue, retour à son propre domicile, habitation ou résidence. Les déplacements à des fins touristiques ne sont donc pas autorisés. Le retour/l’entrée en Italie à partir de ce groupe de Pays est toujours autorisé aux ressortissants italiens/UE/Schengen et aux membres de leur famille, ainsi qu’aux titulaires du statut de résidant de longue durée et aux membres de leur famille.
La possibilité d’entrée en Italie, à partir des Pays de la liste E, est confirmé également pour les personnes qui ont une relation sentimentale prouvée et stable (même si elles ne cohabitent pas) avec des citoyens italiens/UE/Schengen ou avec des personnes physiques qui résident légalement en Italie (résidants de longue durée), qui doivent rejoindre l’habitation/le domicile/la résidence du partenaire (en Italie). A l’entrée/retour en Italie en provenance de ces pays, le tampon (moléculaire ou antigénique) est obligatoire avec un résultat obtenu dans les 72 heures précédant l’entrée en Italie. Il est aussi nécessaire de remplir une autodéclaration dans laquelle il faut indiquer le motif qui permet l’entrée/le retour. L’autodéclaration doit être présentée à toute personne chargée d’effectuer les contrôles. Il est opportun d’être prêt à montrer toute éventuelle pièce justificative et à répondre à d’éventuelles questions de la part du personnel chargé des contrôles de la documentation. Il n’est possible de joindre la destination finale en Italie qu’avec des moyens privés (le transit aéroportuaire est autorisé, sans quitter les zones réservées du terminal). Il est également nécessaire de se soumettre à l’isolement fiduciaire et à une surveillance sanitaire pendant 10 jours.

Pour plus d’informations sur les mesures adoptées sur le territoire national, il est recommandé de lire attentivement l’approfondimento della Farnesina.

A partir du 24 mai 2021, toute personne qui entre en Italie pour quelque durée que ce soit en provenance de Pays ou Territoires étrangers figurant dans les listes B, C, D et E (parmi lesquels le Maroc) de l’annexe 20 du Décret du Président du Conseil des Ministres du 2 mars 2021, à bord de tout moyen de transport, avant son entrée dans le territoire national, est tenue à remplir le Passenger Locator Form en format numérique selon les modalités suivantes:

1. Se connecter au site https://app.euplf.eu/#/
2. Suivre la procédure guidée pour accéder au dPLF
3. Choisir “Italia” comme Pays de destination
4. S’inscrire sur le site en créant un compte personnel avec nom d’utilisateur et mot de passe (il est nécessaire de le faire seulement la première fois)
5. Remplir et envoyer le dPLF en suivant la procédure guidée.

Une fois le formulaire envoyé, le passager recevra, à l’adresse mail indiquée en phase d’enregistrement, le dPLF en format pdf e QRcode qu’il devra montrer directement depuis son smartphone (en format numérique) au moment de l’embarquement et à toute personne chargée d’effectuer les contrôles. En alternative, le passager pourra imprimer une copie du dPLF à montrer à l’embarquement.
Le dPLF devra être complété et envoyé obligatoirement avant l’embarquement. Le champ relatif au numéro de siège attribué sur le moyen de transport peut toujours être modifié.
Il est nécessaire de remplir le formulaire pour chaque passager adulte; en cas de présence de mineurs, ces derniers pourront être inscrits dans le formulaire de l’adulte accompagnant.
En cas de mineurs non accompagnés, le dPLF devra être rempli par le tuteur avant le départ.

Le fait de remplir le formulaire numérique remplace la déclaration visée à l’art. 50, alinéa 1, du décret du Président du Conseil des Ministres du 2 mars 2021. En cas exceptionnels, à savoir exclusivement en cas de problèmes technologiques, il serait possible remplir le formulaire en format papier (imprimé) selon le fac-simile disponible sur le portail Ministère de la Santé – Nouveau Coronavirus, à la section Viaggiatori.

Nous invitons nos concitoyens au Maroc à consulter régulièrement la page correspondante sur Viaggiare Sicuri.

Afin de faire face à l’urgence sanitaire due au COVID-19, le Maroc a proclamé le 20 mars 2020 l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire. Dans ce cadre, une série de mesures de prévention et de contrôle ont été prises pour lutter contre la contagion, notamment:

  1. la fermeture des frontières;
  2. Couvre-feu nocturne de 23h00 à 4h00 à l’échelle nationale, sauf cas exceptionnels;
  3. limitation des fêtes et des rassemblements publics ou privés.
  4. obligation de porter des masques de protection à l’extérieur de son domicile, avec des sanctions d’une période allant de un à trois mois d’emprisonnement à une amende comprise entre 300 MAD (environ 30 €) et 1300 MAD (environ 130 €);
  5. limitation de la capacité des transports publics urbains et interurbains;
  6. obligation pour les catégories spéciales de personnes autorisées à entrer au Maroc en vertu du dernier DPCM de présenter au moment de l’enregistrement un résultat de test PCR négatif à l’infection à la Covid-19 de moins de 72h à compter de la date du prélèvement et non plus à partir de la date des résultats.

Les Autorités marocaines ont décidé que, bien que l’espace aérien national reste toujours formellement fermé, des vols commerciaux de/vers le Maroc seront autorisés à partir du 15 juin 2021 moyennant des autorisations exceptionnelles accordées à certaines compagnies aériennes. Cette décision sera revue périodiquement par le Gouvernement marocain en fonction de l’évolution du cadre épidémiologique au niveau national et international.

ENTRÉE AU MAROC
Dans ce contexte, le Maroc a procédé à la classification de chacun des pays en deux listes (A et B). A cet égard, il est recommandé de consulter régulièrement les médias locaux et les sites officiels des Ministères marocains (Affaires Étrangères, Santé, Tourisme) ou de l’ONDA pour toute mise à jour des deux listes.

Ainsi, les passagers en provenance des Pays inclus dans la liste A, parmi lesquels figure aussi à ce jour l’Italie – qu’ils soient citoyens italiens, marocains ou étrangers, aussi bien résidants en Italie que résidants au Maroc – peuvent avoir accès au territoire marocain s’ils disposent d’un certificat de vaccination et d’un résultat négatif du test PCR au moins 48 heures après la date d’entrée sur le territoire national. La quarantaine n’est plus requise à l’arrivée au Maroc.

Pour les citoyens italiennes ne résidants pas en Italie, qui souhaitent se rendre au Maroc, il est suggéré de contacter les Ambassades ou les Consulats du Maroc dans leurs pays de résidence respectifs pour obtenir des informations sur les mesures prévues au Maroc relatives aux arrivées en provenance de ces pays.
Il est recommandé de consulter la page web du Ministère marocain des Affaires Étrangères.

ENTRÉE EN ITALIE
Malgré les mesures adoptées par les Autorités marocaines concernant les vols de/vers le Maroc et la possibilité de vols commerciaux vers l’Italie, nous rappelons aux citoyens italiens résidants au Maroc et souhaitant se rendre en Italie que le Maroc reste inclus dans la ” liste E “, selon le dernier Décret du Président du Conseil des Ministres. Par conséquent, en ce qui concerne les mesures prévues sur le territoire italien en cas d’arrivées de pays figurant sur la “liste E”, il est suggéré de se référer à la page web de la Farnesina.

Le Ministère marocain des Affaires Etrangères a également activé les numéros de téléphone suivants : Centre d’appel +212537663300 et Unité de Crise +21266891105 / +212662013436 /+212537676218.

Il est recommandé aux concitoyens au Maroc de respecter les instructions des autorités sanitaires locales, de consulter régulièrement le site web du Ministère marocain de la Santé ( www.sante.gov.ma ) et le portail web dédié ( http://www.covidmaroc.ma/pages/Accueil.aspx ) ainsi que de suivre les médias locaux pour toutes les mises à jour sur la situation sanitaire dans le Pays, y compris la classification des provinces et préfectures de résidence en “Zone 1” et “Zone 2”.
Le Ministère marocain de la santé a activé le numéro vert 141, dédié exclusivement aux personnes présentant des symptômes attribuables au COVID-19. Un autre numéro vert, le 00212801004747 (0801004747 si vous appelez du Maroc) a été mis en place pour fournir des conseils et des informations sur l’épidémie et sur les procédures à suivre pour signaler un cas suspect.

MESURES RESTRICTIVES POUR LES PERSONNES RETOURNANT EN ITALIE
L’entrée en Italie depuis l’étranger est autorisée seulement pour des raisons de travail, de santé, d’études ou d’urgence absolue (entendue comme une nécessité qui ne peut être reportée et qui ne peut être résolue localement). Dans cette perspective, ceux qui envisagent des déplacements dans des lieux éloignés de leur lieu de résidence permanente (comme, par exemple, des voyages en Italie des ressortissants italiens résidants de façon permanente à l’étranger, ou des étrangers résidants également à l’étranger) doivent être prêts, en cas de contrôle de police, à démontrer de façon particulièrement la nécessité réelle et l’urgence de leur voyage.
À cet égard, les autocertifications que les personnes directement concernées, italiennes et étrangères, doivent présenter pour tout déplacement, à commencer du départ pour notre Pays (par exemple, lors de l’embarquement dans l’avion ou le ferry), successivement aux autorités frontalières et, progressivement, lors de chacun des nombreux contrôles effectués par la police sur le territoire national, sont fondamentales. Les autocertifications sont soumises à des contrôles croisés et, lorsqu’elles sont jugées fausses ou incohérentes, elles peuvent donner lieu à des amendes administratives ou, dans certains cas, même à des sanctions pénales.
Dans tous les cas, toute personne qui entre en Italie, en plus de devoir démontrer les raisons impérieuses du voyage, doit planifier ses déplacements sur le territoire national en tenant compte des limitations imposées pour limiter la contagion, ainsi que des obligations de quarantaine et de déclaration aux autorités sanitaires pour ceux qui entrent dans notre Pays depuis l’étranger.

Pour plus d’informations sur les mesures adoptées sur le territoire national, il est recommandé de lire attentivement l’approfondimento della Farnesina.

Ministero degli Affari Esteri e della Cooperazione Internazionale : Informazioni per i connazionali all’estero

Ministero della Salute Italiano : Coronavirus, la situazione in Italia / FAQ